Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, Barnes utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Actualités de l'immobilier de prestige

Posté le 13 Avril 2018

Point de marché 1er trimestre 2018

Show detail

2018 : Belles perspectives en ce premier trimestre pour les ventes immobilières sur la Côte Basque et le Sud des Landes
 
Nous anticipons sur la Côte Basque et le Sud des Landes, un marché de l’immobilier dynamique pour 2018 en raison d’un début de pénurie de biens, en particulier sur la zone côtière, et donc des prix qui devraient progresser en 2018. Cette accélération des ventes et acquisitions est notamment la  conséquence de conditions d’emprunts toujours très favorables et d’un sentiment d’optimisme au regard de l’économie.
 
Si la Côte Basque est un lieu de résidence principale pour certains, elle reste principalement sur le haut de gamme un territoire de villégiature attractif auprès des quinquagénaires et des jeunes retraités. Beaucoup de français expatriés vivant à l'étranger désirent investir en France, et notamment au Pays-Basque pour toutes les qualités que nous lui connaissons (son élégance, son art de vivre, sa sécurité, son urbanisme maîtrisé…). Le cœur de notre marché reste donc prioritairement dirigé vers la résidence secondaire. La clientèle étrangère, souvent jeune (45 ans en moyenne), ne représente qu’un « petit » pourcentage des acheteurs, 20% environ.
 
Que ce soit à Biarritz, Saint Jean de Luz ou Hossegor, la demande est toujours aussi forte pour le centre-ville. Le centre-ville garantit «  le bon investissement ». Ce changement sociétal important est marqué par le désir du tout à pied plutôt que d’une une grande propriété. Un bien au calme et en bon état, en plein coeur de ville, au prix du marché, avec une stratégie de communication adaptée à la cible, se vend très rapidement.
 
A Biarritz, il existe une contradiction entre l’offre et la demande. Plusieurs quartiers abritent des biens de prestige : les amateurs d’ancien iront plutôt  dans le centre-ville, quartier Saint Charles où l’on découvre des appartements de style Napoléon III. Cependant pour trouver des appartements avec terrasse, il faut viser des résidences plus modernes construites dans les années 70 et 80. Quant aux propriétés en bord de mer (Hossegor, Anglet-Chiberta, Biarritz, Bidart, Guéthary, Saint Jean de Luz ...), des perles restent à découvrir… avec des prix nettement plus conséquents. Le grand luxe de la Côte Basque est synonyme de vue sur l’océan, et les appartements et villas de prestige en première ligne offrant une belle vue mer se négocient au prix fort. Ces derniers sont d’ailleurs de plus en plus difficiles à trouver face à une demande qui dépasse largement l’offre.  Mais l’attrait du Pays-Basque ne se concentre pas seulement dans les centres-villes. De par la raréfaction de biens de qualité sur les villes et villages côtiers, nous observons par « ricochet »  un regain d’intérêt réel sur les villages proches de la côte (Arcangues, Arbonne, Ahetze, Ascain, Sare….) pour leurs qualités intrinsèques. Les biens à saisir sont plus nombreux, avec de superbes vues montagnes, de grands espaces intérieurs et extérieurs… pour un prix comparativement plus intéressant !
 
Les 2 points marquants du marché :
 
- Un appétit des acquéreurs vers la pierre et l’investissement immobilier qui se confirme.
- Une confiance en la France et en ses beaux lieux de vie, sans aucun impact de l’IFI malgré les craintes évoquées par la presse.
 
En effet, les clients fortunés vont voir leur ISF se réduire et peuvent de ce fait revenir pour ceux qui s’étaient exilés, et investir dans la pierre, même soumise à l’IFI. Avec l’espoir de capitaliser sereinement dans l’avenir de façon pérenne, la pierre n’a jamais trahi... si elle est au bon endroit.  Le nombre de millionnaires et de milliardaires croît de façon exponentielle. Les biens de qualité resteront donc de plus en plus rares. Nous sommes très confiants sur les perspectives du marché haut de gamme sur la Côte Basque aussi bien sur le court terme, que sur le long terme !

Back To Posts