Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, Barnes utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

IFI: bientot 2 ans!

Show light - Agence immobilière Biarritz - Maisons et appartements de luxe Pays Basque

2 ans après, quel bilan pour les redevables de l'IFI?

Depuis 2018, l’Impôt sur la Fortune Immobilière a remplacé l’impôt sur la fortune. Est ainsi sorti du champ l’ensemble du patrimoine financier, hors pierre.
Sauf à ne posséder que des actifs immobiliers, la plupart des redevables de l’ISF ont donc vu leur impôt baisser.
Le seuil, lui, n’a pas changé : 1.300.000 Euros. Les taux non plus. Ainsi, si votre patrimoine immobilier (même détenu par l’intermédiaire de sociétés) dépasse ce montant, vous resterez concernés !!

Faut-il pour autant diminuer la part de son patrimoine immobilier, et vendre sa maison ou son appartement sur la Côte Basque ? Pas sûr! Vendre, c’est perdre de potentiels revenus immobiliers, et payer l’impôt sur la plus-value…

D’autre part, certaines exonérations existent :
-l’abattement concernant la résidence principale (30% de sa valeur), qui préexistait à la réforme
-l’immobilier professionnel est également totalement exonéré. Concrètement, ce sont les biens nécessaires à l’activité professionnelle, à condition que ce soit votre activité principale.
-les biens immobiliers locatifs peuvent également être exonérés s'ils sont régis par le statut LMP (loueur meublé professionnel) : il faut avoir des recettes supérieures à 23000 Euros par an et représentant plus de la moitié des revenus professionnels du foyer fiscal. Ce cas précis intéresse donc les propriétaires de résidence secondaire à Biarritz ou sur la Côte Basque, souhaitant louer leurs biens en location saisonnière.

A noter que les œuvres d’art ne sont pas rentrées dans le champ d’imposition.
Les forêts ont également conservé leur exonération à hauteur de 75 %, sous certaines conditions d’entretien et de gestion.

L’avenir de cet impôt n’est en tous cas toujours pas réglé : le président de la République a promis une évaluation en 2020. La question est loin de faire consensus. Quant aux sénateurs, ils viennent d’adopter (contre l’avis du gouvernement) un amendement pour changer l’impôt sur la fortune immobilière en impôt sur la fortune improductive…

Affaire à suivre…