Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, Barnes utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Balade au rocher de la vierge à Biarritz

Show light - Agence immobilière Biarritz - Maisons et appartements de luxe Pays Basque

En vacances à Biarritz, on apprécie les avenues élégantes, l’architecture princière et la beauté du littoral, on s’imprègne du tempérament et de l’histoire basque. Et justement, le Rocher de la Vierge est l’un des lieux les plus chers aux biarrots.

Le rocher de la Vierge, emblème typique de Biarritz

Plus qu’un imposant rocher, il rappelle avec force le passé maritime de la ville de Biarritz, les croyances et les valeurs d’entraide du Pays Basque. L’histoire raconte qu’un soir de tempête au 19ème siècle, une lumière quasi-divine apparue en son sommet aurait permis à un équipage de baleinier de rentrer au port alors qu’ils étaient perdus. L’évènement eu beaucoup d’impact à une époque où l’activité baleinière de Biarritz battait son plein. Une statue de la Vierge fut rapidement implantée au sommet du rocher et bénie. Le Rocher fût relié au rivage par une passerelle de bois. Près de 20 ans plus tard, en 1887, le souverain Napoléon III confia à Gustave Eiffel son remplacement par une construction métallique, par laquelle vous pourrez accéder à ce lieu touristique incontournable lors de vos vacances à Biarritz.

Un site naturel grandiose sur la Côte Basque

Depuis, le Rocher de la Vierge est à la fois lieu de mémoire et curiosité touristique. Entre le vieux port et la Côte des Basques, il offre une vue imprenable sur la baie de Biarritz et la grande plage jusqu’aux Pyrénées et au côtes espagnoles. Sur ce promontoire naturel, on mesure la force incroyable de l’océan Atlantique battant les rochers, on affronte les embruns et on perçoit mieux la beauté du littoral biarrot.
Ce lieu à la forte symbolique n’est pas seul. La côte basque est parsemée d’emblèmes religieux protecteurs dont une autre statue de la Vierge veillant sur les marins à Ciboure. Les campagnes de l’arrière-pays abritent aussi bien des chapelles destinées à protéger les marins basques, témoignage de l’impact des activités maritimes sur toute la région.