Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, Barnes utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Actualités de l'immobilier de prestige

Posté le 06 Avril 2018

Bilan et perspectives du marché immobilier de la Côte Basque

Show detail

BARNES, forte de sa position de référence sur le marché de l’immobilier de prestige sur la Côte Basque, vous présente un bilan chiffré du marché de l’immobilier haut de gamme, des tendances et des perspectives pour 2018.

Une excellente année 2017 annonçant de belles perspectives pour 2018

Malgré une année d’élection (généralement peu propice aux transactions immobilières), et des mesures fiscales peu incitatives pour les achats immobiliers, l’immobilier reste le placement préféré des français, que cela soit en résidence principale comme secondaire, et ce même avec le recentrage de l’ISF sur l’immobilier avec la création de l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière). Barnes Côte Basque a su mettre à profit cette dynamique pour ouvrir une seconde agence, à Saint-Jean-de-Luz (face aux Halles, au 23 Bd. Victor Hugo), et accroître ainsi son nombre de ventes pour dépasser les 50 ME de biens vendus en 2017.

Cette nette reprise des ventes observée sur la Côte Basque concerne le marché « premium » (>800.000 €) tout comme le marché « général », qui soulignons le, représente environ 96% des transactions. 


Cette tendance générale se vérifie sur la Côte Basque, qui bénéficie d’un bon alignement de planètes depuis 2014 :

  • Une pression démographique positive
  • Un urbanisme maîtrisé
  • Une qualité de vie reconnue et enviée
  • des prix encore attractifs, bien qu’en légère hausse (3 à 8% en moyenne en 2017 selon la localité, et le quartier) pour les villes côtières, comme l’illustre l’évolution positive du nombre de ventes à Biarritz (source Base Perval, chiffres 2017 estimés sur les 9 premiers mois).



Les voyants restent plus que jamais au vert pour le marché immobilier de la Côte Basque :

  • le contexte économique et politique en France
  • les prévisions économiques en France et en Europe
  • les taux d’intérêt toujours très intéressants, bien que légèrement orientés à la hausse
  • un marché dynamique, car toujours tendu par la pénurie de biens de qualité
  • un ré-équibrage patrimonial attendu de la part des propriétaires au regard de l'IFI qui devrait (nous l'espérons) permettre de mieux équilibrer l'offre et la demande avec plus de biens à la vente.

Au premier semestre 2018, la tendance haussière de l'immobilier se confirme.


Back To Posts