Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, Barnes utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Point de marché printemps 2019

Show light - Agence immobilière Biarritz - Maisons et appartements de luxe Pays Basque

Immobilier sur la Côte Basque: l'analyse du marché montre une forte attractivité de la Côte Basque et une augmentation des prix !

2017 tout comme 2018 furent 2 années d’exception pour l’immobilier en France. En effet, le nombre record de ventes actées au niveau national en 2017 (960.000 transactions immobilières) a été dépassé en 2018, frôlant le million de transactions.

Ce dynamisme au niveau national, s’observe également sur la Côte Basque, et est même amplifié grâce à l’attractivité de notre région.

Il est intéressant de constater que le maintien des taux bas, allié au dynamisme du marché a permis une hausse moyenne des prix dans les 10 plus grandes villes de France de 3,4%* et même de 7%** à Paris intra-muros. Ce phénomène de hausse des prix a très logiquement une répercussion mécanique sur le budget des acquéreurs de résidence secondaires, ou de ceux qui quittent les grandes villes françaises pour s’installer à Biarritz ou ses alentours. Nous avons observé en conséquence directe une nette augmentation des prix sur les villes de la côte basque: +9%*

evolution prix m2 cote basque

Si en début d’année dernière la prudence était de mise face à l’instauration de l’impôt sur la Fortune Immobilière, et ses répercussions sur les ventes immobilières, force est de constater que l’impact psychologique comme financier est plutôt positif, comme en témoigne le dynamisme et la hausse des prix. Les taux d’intérêts, toujours au plus bas, et l’économie des taxations sur le patrimoine financier peuvent expliquer grandement cela.

Encore loin des records de Courchevel, de la Côte d’Azur ou des grands lieux de villégiatures européens, un grand nombre de ventes « prestige » ont été actées en 2018, avec pas moins de 11 ventes à plus de 3ME, dont 3 au delà de 5ME.

Cet attrait de la Côte Basque, en résidence secondaire comme principale est tel, qu’un certain déséquilibre s’installe entre l’offre et la demande. Malgré un nombre important d’estimations réalisées, et de biens confiés à la vente pendant l’hiver, nous observons une certaine pénurie de biens de qualité, avec comme conséquence probable de voir les prix de ces biens continuer à s’apprécier. Si l’évolution de la croissance mondiale, de la géopolitique internationale et de la bourse est relativement incertaine, l’attractivité de l’immobilier d’Hossegor à Hendaye reste forte, et les acquéreurs voient toujours l’immobilier sur la Côte Basque comme un placement plaisir, et un investissement sûr.

Après une météo clémente cet hiver, le G7, qui s’organise à Biarritz à la fin du mois d’août prochain, participera à maintenir la côte basque sous les feux des projecteurs, et lui apporter, si elle en avait encore besoin, une notoriété au niveau international.

*source IPI MeilleursAgents

**source chambre des notaires